Cargando.. por favor espere...

11 octobre 2020: Célébration en l’honneur de Notre-Dame Aparecida à Sant’Andrea della Valle

By Pascual

Oct 24 2020

Actualité

SHARE THIS VIA:
Facebook

Twitter

Pinterest

Rome est l’une de ces villes éternellement fascinantes. Toutes les routes se croisent dans cette métropole, qui ne cessera jamais d’être Caput mundi. Pour la même raison, il ne faut pas s’étonner que tant de fidèles chrétiens, de différentes latitudes, se rassemblent dans la Cité par excellence. De cette manière, les membres de la communauté brésilienne de Rome ont décidé de célébrer la Patronne du Brésil, Notre Dame Aparecida, dans notre Basilique de Sant’Andrea della Valle.

C’était certainement une belle occasion de renouveler notre dévotion mariale et de nous réjouir de la présence importante d’un groupe de fidèles qui tentent de préserver leur culture catholique et, en la préservant, de l’ouvrir à la participation de personnes d’autres traditions. Nous partageons ci-dessous la chronique du diacre João Víctor Dos Santos Silva, CR, qui fait partie de la Maison générale Thèatins de Sant’Andrea della Valle et, étant d’origine brésilienne, a pris part à la célébration à laquelle nous nous référons .

Comme chaque année, la communauté brésilienne de Rome se réunit pour célébrer sa patronne N. Sra Aparecida.

Cette fois, c’était notre Basilique pour accueillir cette célébration, le dernier 11/10 à 17h00.

En fait, une église plus grande a été recherchée, qui pourrait accueillir – tout en respectant les normes de santé – un plus grand nombre de fidèles. Présidée par le cardinal João Braz de Aviz, la célébration s’est déroulée en portugais, avec un rythme et un esprit typiques du pololo brésilien. Les chansons, populaires parmi le peuple, animaient la messe, qui était également diffusée en direct.

Dans son homélie, Mgr João, citant les paroles du Pape François, a rappelé que la rencontre de la statue de Marie à la «peau noire» sur la rivière Paraiba, grâce au soutien de trois pauvres pêcheurs, à une époque de grande division entre esclaves patrons noirs et blancs, c’était un signe très fort que Dieu est du côté de ceux qui souffrent le plus. Nous remercions la prière et la proximité de tous, pour que Marie, Notre-Dame d’Aparecida, soit pour nous un motif d’unité et de fraternité.